jeudi 27 mars 2008

berk

5 commentaires:

vomito a dit…

Je me disais aussi, c'est quoi cette odeur nauséabonde que nous amène le vent du sud ?
Prends un mentos, lucile.

Lucile Gomez a dit…

"le déclic fraîcheur" ! J'y penserai, merci :)

Provisus a dit…

Pour une nuit avec toi, je serais prêt à affronter un cendrier… ^^

Lucile Gomez a dit…

Et là, on peut continuer les références à la variété française : "pour un flirt, avec toi, je ferais n'importe quoi… pour un flirt, tididi tididi… avec toi…" :)

Coyote a dit…

Pauvre chat, privé de sa chaufferette…